Le détecteur de fumée sauve des vies, équipez-vous !

Le détecteur de fumée sauve des vies, équipez-vous !

 

Le détecteur de fumée doit être à l’habitation ce que la ceinture de sécurité est à la voiture : un réflexe ! Il ne réduira pas le nombre de départs de feu mais il pourra sauver des vies grâce à une alerte rapide.

Le principal objectif d’un détecteur de fumée est d’alerter, par un signal sonore puissant, les occupants d’un logement de la présence de fumée, principalement la nuit lorsque le niveau de vigilance dans la maison est au plus bas. Il existe aussi des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes ou malentendantes qui émettent un signal lumineux et/ou vibrant.

Quel type de détecteur choisir ?

Le détecteur de fumée doit être conforme à la norme NF EN 14604 et disposer d’un marquage CE.

Où installer le ou les détecteurs ?

La loi impose l’installation d’au moins un détecteur par logement, en priorité dans une zone de circulation desservant les chambres. Toutefois, il est conseillé d’en installer plusieurs, notamment dans les zones qui présentent un risque d’éclosion d’incendie : les combles dotés d’un caisson VMC, les volumes comportant chaudière, tableau électrique, machine à laver, sèche-linge, appareils hifi-électroménagers, etc.

Qui doit installer et entretenir le détecteur ?

C’est au propriétaire du logement d’installer le détecteur de fumée. L’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, veille à l’entretien et au bon fonctionnement de l’appareil.

 

Chiffres-clés

  • 1 incendie se déclenche toutes les 2 minutes en France.
  • 70 % des incendies mortels se produisent la nuit.
  • L’intoxication par les fumées est la 1ère cause de mortalité dans les incendies. Celle-ci tue davantage que les flammes.

 

Retrouvez toute l’information sur le site internet des sapeurs-pompiers du Finistère : www.sdis29.fr

Partager cet article :